Installation de fosse septique (fosse toutes eaux)
à Romainville

Saviez-vous que seulement 25 % des maisons sont reliées à un réseau d’assainissement collectif ?

Indispensable et même obligatoire lorsque le domicile ne peut pas être relié par l’assainissement collectif, la fosse toute eaux, appelée communément fosse septique, est une installation d’assainissement autonome. Destinée au recueillement et à l’évacuation des eaux usées du domicile, la fosse toute eaux se présente sous la forme d’un bac enterré, en PVC ou en béton.

Elle assure le prétraitement des eaux-vannes et des eaux ménagères, pour éviter de polluer l’environnement. Notre entreprise ADC Services assure l’installation et l’entretien de tout type d’assainissement non collectif (ANC) : fosses toutes eaux, fosses septiques, microstations d’épuration et stations de relevage. N’hésitez pas à contacter nos professionnels pour toute demande d’intervention et de devis détaillé.

Qu’est-ce qu’une fosse septique et à quoi sert-elle ?

Une fosse septique est un dispositif d’assainissement individuel destiné à traiter les eaux-vannes (issues des toilettes).
Les autres eaux usées, les eaux ménagères (issues de la cuisine et de la salle de bains), sont traitées via une autre installation, munie d’un bac dégraisseur.

  • Les effluents solides sont déposés au fond de la cuve et forment les boues. Les autres résidus, plus légers, se déposent au-dessus de la cuve et forment l’écume.
  • Toutes ces matières organiques se décomposent dans la fosse via des bactérie anaérobies (qui se développent dans des lieux sans oxygène).
  • Elles se transforment ensuite en gaz et sont évacuées par un système de ventilation.
  • L’eau ainsi prétraitée se déverse ensuite dans un champ d’épuration, composé de bactéries qui absorbent les dernières matières organiques. Enfin, l’eau, plus claire, est rejetée dans l’environnement.
  • Des préfiltres en pouzzolane (pierre de lave), installés à la périphérie de la fosse, servent à retenir les particules qui ne se seraient pas décomposées, pour qu’elles ne se déversent pas dans le champ d’épandage.
Fosse septique non recouverte

La fosse toutes eaux : une installation obligatoire

Aujourd’hui, l’installation de fosse septique est désormais interdite : seule la pose d’une fosse toutes eaux est autorisée, car elle traite à la fois les eaux-vannes et les eaux ménagères.

La fosse toutes eaux fonctionne de la même manière que la fosse septique, mais elle est destinée au traitement de toutes les eaux usées du logement. Elle mesure environ 1 000 litres, et se décline en béton ou en PVC.

Solide et durable, la fosse toute eaux a une durée de vie comprise entre 15 et 25 ans. Son installation est même soumise à certaines subventions et aides financières de l’État : nos équipes se feront un plaisir de vous renseigner sur ces dernières.

Installation de fosse toutes eaux : normes en vigueur et réglementation

Pour installer une fosse toutes eaux, il est utile de se renseigner sur les normes instaurées par votre commune de résidence. Une étude des sols sera ensuite effectuée, mettant ainsi en lumière le type d’installation qui vous convient, et son emplacement. Des travaux de terrassement et de remblaiement sont ensuite effectués. La fosse est placée dans un trou, plus large que la cuve (entre 20 et 30 cm de chaque côté, avec un fond plat). Viennent ensuite la mise en place des tuyaux et des regards au sol, essentiels pour la vidange et le curage de la fosse septique.

Quelques règles sont à respecter dans le cadre de la mise en place d’une fosse toutes eaux.

  • Une distance de 5 mètres doit être observée entre le domicile et la fosse.
  • L’interdiction de planter des arbres à proximité du dispositif, ou de placer l’installation sous une zone de circulation de véhicules ou de stationnement.
Raccordement de fosse septique ensablée