Optez pour la pose d’une microstation d’épuration
à Romainville

Installation d’assainissement individuel au même titre que la fosse toutes eaux ou la fosse septique, la microstation d’épuration est destinée au traitement des eaux usées du domicile. Pour ce faire, elle utilise un système biologique, activé par des bactéries qui clarifient l’eau, permettant de la rejeter dans l’environnement sans polluer.

Cette mini-station d’épuration biologique comporte de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients : pour un fonctionnement efficace, il est indispensable de veiller au bon équilibre des bactéries qui la composent : il faut veiller régulièrement à leur bon développement.

Une vidange fréquente est aussi fortement conseillée : tous les 6 mois à 1 an, à la différence d’une vidange de fosse septique qui ne se programme que tous les 4 ans en moyenne.

Besoin d’une installation de microstation d’épuration ? Des renseignements sur le prix de votre microstation d’épuration ? Un devis microstation gratuit ? Contactez-nous.

Nous effectuons la pose de microstations d’épuration dans toute l’Île-de-France.

Micro station verte

Microstation d’épuration et fosse toutes eaux : quelles différences ?

À la différence de la fosse toutes eaux, la microstation d’épuration traite les eaux usées dans un réacteur biologique en plus de collecter et de prétraiter les eaux-vannes et les eaux ménagères. C’est une installation « tout-en-un » qui vous permet de bénéficier d’une mini-station d’épuration individuelle à domicile.

  • Plus compacte que sa consœur, elle n’occupe que peu de place : environ 5 m².
  • Nul besoin non plus de champ d’épandage (ou champ d’épuration) souterrain pour terminer la destruction des derniers résidus.
  • La microstation d’épuration est donc l’installation d’assainissement individuelle idéale si vous ne possédez qu’un petit extérieur, ou même si vous êtes doté d’un terrain en pente.

Notez cependant que si vous êtes souvent absent, la microstation d’épuration n’est pas le système à privilégier : elle nécessite en effet un entretien régulier. Pour chaque installation d’assainissement autonome, une étude préalable des sols sera effectuée : notre équipe saura alors vous conseiller sur le produit qui vous convient le mieux.

Quels sont les types de microstations individuelles ?

En béton, en polyéthylène ou en polyuréthane, la microstation individuelle assure à la fois la collecte, le prétraitement, et le traitement des eaux usées, en plus du rejet des eaux traitées dans l’environnement (dans le sous-sol, directement sur les végétaux pour les irriguer, ou sur autorisation du service public d’assainissement, le SPANC, dans les cours d’eau aux alentours).

Écologique, compacte, efficace, la mini-station d’épuration est aussi économique et facile à installer. Elle nécessite cependant de l’électricité pour pouvoir fonctionner (sauf si vous optez pour une microstation hybride).
Il existe en effet plusieurs types de microstations individuelles sans épandage.

Les différents types de microstations sont :

  • La microstation à boues activées : elle comporte plusieurs cuves et est équipée d’un compresseur destiné à l’oxygénation de la fosse.
  • La microstation à bactéries fixes : ici aussi, plusieurs cuves sont présentes. L’oxygénation se fait cependant au moyen de disques rotatifs ou de tubes.
  • La microstation hybride, qui fonctionne sans électricité : c’est un mélange entre la fosse toutes eaux et la station d’épuration. Ici, pas d’oxygénation mais un processus de filtrage passif avec du sable traité aux enzymes.